ConseilsMaison

Le nécessaire du parfait architecte

L’architecture est un métier noble qui existe depuis l’Antiquité. Celui qui le pratique devrait être en même temps un technicien très cartésien et un visionnaire plein d’inspirations. Comme pour d’autres professions, le parfait architecte doit disposer de quelques équipements pour pouvoir dessiner, mais également calculer et descendre sur le terrain.

La trousse de l’architecte

Dès son entrée dans une école d’architecture, l’étudiant en architecture doit avoir une trousse spécialement dédiée à son futur métier. Elle comprend le nécessaire pour apprendre le rudiment du dessin technique. Il y a notamment le carnet de croquis. Eh oui, les architectes modernes sont des as de la conception assistée par ordinateur, mais ils ont toujours besoin d’un calepin pour coucher sur papier leurs idées. Ceux qui apprennent cette profession voient le monde sur un angle à la fois technique et créatif. La trousse d’architecte comporte aussi des feutres et le nécessaire pour distinguer différentes épaisseurs de traits. La trousse contient également une série de gabarit, de trace-lettres et d’autres accessoires de dessin. Le papier millimétré est également un fidèle allié, tout comme la règle à échelle dite kutch.

Des accessoires complémentaires pour pratiquer le métier

Le parfait architecte doit se familiariser avec toutes les règles utiles pour faire des dessins techniques. Il utilise couramment le modèle T. Sa panoplie de règles comporte des compas, des rapporteurs et d’autres instruments.
L’architecte a aussi besoin d’un bon porte-plan. Il est souvent vu avec ce matériel tubulaire à porter en bandoulière. En effet, le guitariste se fait reconnaitre par l’étui, l’architecte est repéré de loin par son porte-plan.
Cet accessoire peut mesurer jusqu’à un mètre de long. Oui, le porte-plan est légèrement encombrant. Heureusement, le porte-plan possède parfois des poches et des compartiments extérieurs pour mettre les crayons, les gommes, les porte-mines et autres calculatrices. Le tube à dessin quant à lui est décliné en une multitude de styles. Qu’il soit fait en cuir ou en d’autres revêtements, sa finition est toujours impeccable.

Le tréteau et tout ce qu’il faut pour le cabinet

Qu’un architecte travaille dans un cabinet ou à son compte, il devrait disposer d’un certain nombre de matériels. Il y a notamment le tréteau pour architecte. C’est un chevalet sur lequel les plans sont réalisés à la main. Actuellement, des robots permettent de dessiner un plan initialement conçu sur un ordinateur. Cet équipement peut également faire partie des instruments qu’un cabinet doit avoir.
Les architectes devraient également posséder des tablettes de dessins. Comme leur nom l’indique, c’est un équipement high-tech spécialement dédié au dessin. Ceux qui font des BD s’en servent également. S’ils ne disposent pas de tablettes de dessins, ils doivent au moins avoir un PC intégrant des logiciels de conception. En effet, pour devenir la crème de la profession, un architecte doit maîtriser plusieurs programmes. L’Autocad n’est qu’une infime partie des logiciels qu’un architecte se doit de maîtriser.

Comment here